Je déteste que mon ami joue aux jeux d’argent en ligne

Il est dit que les jeux d’argent sur internet sont un cercle vicieux, et je trouve que cela est tout à fait vrai. Parce que j’en connais des gens qui ont commencé à rêver d’un jackpot astronomique d’un million d’euros et qui ont dépensé une fortune aux jeux au point qu’ils se trouvent surendettés. Ils laissent la tâche d’affronter seule les fins de mois difficiles à leurs femmes. C’est pour éviter ce genre de choses que je conseille à mon ami de ne pas jouer avec de l’argent qui ne lui appartient pas. Car il emprunte de l’argent pour jouer en ligne. L’autre fois, je lui en ai donné mais comme il ne pouvait pas me restituer, je ne viens plus à son secours.

Quand le jeu devient une addiction

jeux-argent-casino-en-ligne-fireblog.netLe jeu d’argent en ligne en lui-même n’a rien de mauvais. Cela permet de se divertir dans ses moments perdus. Et même si on n’obtient pas de gain plusieurs fois, on peut toujours rêver d’en avoir un jour quand la chance sera de son côté. La motivation de mon ami, qui est accro aux jeux de grattage et aux jeux hippiques, c’est qu’il en sortira gagnant à force de jouer. Ce que je trouve totalement ridicule car déjà il a de faibles revenus, même s’il est encore célibataire. Et en plus, son obsession de jeux a un impact sur sa santé. A 20 ans, il souffre des problèmes gastriques et se sent de plus en plus déprimé. Le comble avec lui c’est qu’il arrive toujours à trouver des moyens pour se procurer l’argent pour jouer. Ses parents ne lui en donnent pas, car au lieu de finir son étude, il préfère s’enrichir avec les jeux en ligne. Et je commence à douter s’il n’utilise pas des moyens illégaux. Mais comme dans tous les cas de « joueurs problématiques », j’essaie de le comprendre. Si sa relation avec sa famille et son entourage s’envenime à cause de sa dépendance aux jeux (il joue plusieurs heures par jour), je ne vais pas faire déborder la coupe. Ceci dit, j’essaie de le remettre sur le droit chemin. Il m’a confié qu’il a vendu son montre en argent pour pouvoir jouer. Et au bout d’une semaine, le coût de celui-ci a fondu comme la neige au soleil.

Comment je m’y prends ?

Eh ben, voici les arguments que j’ai utilisés pour le raisonner. Je lui ai dit qu’abandonner ses jeux de grattage ne signifie pas perdre au jeu. Au contraire, c’est une victoire contre la banque qui s’enrichit à son détriment. En plus, les cartes à gratter ne ressemblent pas au poker ou au blackjack où il y a des stratégies qui puissent faire gagner. Là, il n’y a que la chance 1 pour milles, et même avec tous les gris-gris, les porte-bonheur, et eau bénite du monde, j’en doute fort qu’il fasse tomber le jackpot s’il a une malchance aux jeux. Le mieux pour lui c’est d’apprendre les techniques de vidéo poker et de changer de registre. En réfléchissant sur ce que j’ai dit, il a trouvé mon conseil raisonnable et commence maintenant à s’initier au poker